Aujourd’hui, le réchauffement climatique et autre agression de la planète ont conduit à des solutions vertes pour son avenir. Les microalgues ont, depuis quelques années, intéressé les chercheurs pour leurs nombreuses vertus.

Quelles sont les microalgues ?

Les microalgues et les cyanobactéries sont des microorganismes unicellulaires. Elles sont capables de générer de la biomasse organique à partir de CO2 et de lumière. Elles utilisent l’eau comme donneur d’électrons, en l’oxydant en O2 comme le souligne l’un des pionniers de la biotechnologie Pierre Calleja.

Les microalgues et les cyanobactéries diffèrent à bien des égards, notamment parce que les premières sont des eucaryotes et les secondes des procaryotes.

Toutes les molécules d’oxygène que vous inhalez ont été produites par les microalgues. « La vie, telle que nous la connaissons, est soutenue, entretenue et préservée par ces bienfaiteurs invisibles pour l’œil humain, qui ont encore beaucoup à apporter à la survie de la planète », affirme Guillermo Garcia Reina, directeur de la Banque Nationale des algues. Les microalgues, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ne vivent pas seulement dans l’océan. Elles sont partout, dans l’eau douce, saumâtre et salée, dans le sol, dans l’air, dans la glace. Il y a une telle diversité qu’il est impossible de tout couvrir. L’huile utilisée pour fabriquer du plastique ou alimenter les voitures n’est rien d’autre que des microalgues distillées. Les cathédrales, les châteaux et les universités sont construits avec des blocs de calcaire, qui sont des exosquelettes de microalgues pressées.

L’intérêt des microalgues

Mais quels sont les grands avantages de cette faune microscopique ? Que peut-on faire avec les microalgues ? Elles produiront des biocarburants. Elles seront la source de protéines, la nourriture nécessaire à la survie de l’humanité. Elles absorbent le CO2 brûlé, et atténuent le changement climatique. De nombreux pays ont lancé le programme des microalgues comme alternative et stratégie nationale.

Aujourd’hui, de nouvelles opportunités s’ouvrent dans des domaines aussi délicats que l’alimentation. Les microalgues offrent de nombreuses possibilités en tant que matières premières pour les aliments et les médicaments.

Ces organismes microbiologiques sont susceptibles de consommer une partie du dioxyde de carbone présent dans l’atmosphère, responsable du réchauffement climatique.

En somme…

Les algues ont été les souverains cachés du monde, apportant de l’oxygène, de la nourriture et de l’énergie. Les microalgues sont l’une des plus anciennes formes de vie sur Terre, que l’on trouve partout, de l’écume des étangs au pétrole brut…

Aujourd’hui partout dans le monde, les chercheurs comme Pierre Calleja s’intéressent de près à ces formes de vie pour leurs nombreux bienfaits pour la planète et les êtres vivants. Au cours de la dernière décennie, les projets visant à utiliser les microalgues obtiennent le soutien des nations et des organismes privés.

Que ce soit pour la production de biocarburants ou d’autres composés intéressants, le concept clé quand on parle de microalgues est celui de bioraffinerie. Il s’agit de la transformation de la biomasse des microalgues pour obtenir ses dérivés.